Odéon d'Hérode Atticus

L'Odéon d'Hérode Atticus est un bâtiment étonnant construit en l'an 161 pour y accueillir des auditions musicales.

Situé à côté du Théâtre de Dionysos, au pied de l'Acropole, l'Odéon d'Hérode Atticus a été érigé à la demande de Tibère Claude Atticus Hérode en mémoire de sa défunte épouse.

Une construction imposante

L'Odéon d'Hérode Atticus a été construit avec des murs recouverts de marbre. Il comptait également des sièges en marbre blanc pour accueillir plus de 5000 spectateurs ainsi qu'un sol recouvert de mosaïques. Il s'agissait d'un grand édifice dont l'élément le plus frappant était le plafond en bois de cèdre, aujourd'hui inexistant.

Le théâtre était composé d'un orchestre semi-circulaire et d'une scène de plus de 35 mètres de large. Le mur de la scène présentait une infinité de niches dans lesquelles des statues étaient placées en guise de décoration.

L'odéon est resté en activité depuis sa construction, en 161 ap. J.-C., jusqu'à l'invasion des Hérules, en l'an 267 ap. J.-C..

L'Odéon aujourd'hui

L'Odéon d'Hérode Atticus a été le lieu choisi pour la célébration d'événements importants tout au long de l'histoire, comme notamment le concours Miss Univers en 1973, le concert de la prestigieuse chanteuse grecque Nana Mouskouri en 1984 et sa dernière apparition en 2008. Encore aujourd'hui, le théâtre continue d'accueillir divers événements.

Actuellement, l'entrée du théâtre est réservée aux représentations théâtrales et aux spectacles musicaux, il n'est donc pas possible d'y entrer juste pour le visiter. Le meilleur endroit pour contempler son intérieur est l'étage, dans l'enceinte de l'Acropole, puisque d'en bas la vue est bien plus réduite.

L'Odéon d'Hérode Atticus a été reconstruit, ce qui explique qu'il se trouve dans un état très semblable à celui de la Grèce antique. Toutefois, la différence notable est l'absence de plafond.

Transport

Métro : Akropoli, ligne 2.

Lieux à proximité

Parthénon d'Athènes (212 m)
Acropole d'Athènes (226 m)
Théâtre de Dionysos (285 m)
Musée de Kanellopoulos (288 m)
Anafiótika (377 m)