Olympie

Connue pour être la ville qui a vu naître les Jeux olympiques il y a près de 3000 ans, Olympie est devenue un arrêt obligé lors de la visite du Péloponnèse.

Les Jeux Olympiques antiques

Les premiers Jeux Olympiques de l'histoire ont eu lieu en l'an 776 av. J.-C. dans la ville d'Olympie, d'où leur nom. Ces jeux étaient dédiés au dieu Zeus.

Les Jeux Olympiques faisaient partie des quatre Jeux panhelléniques qui avaient lieu dans la Grèce antique. Les trois autres étaient les Jeux pythiques, tenus à Delphes et dédiés au dieu Apollon ; les Jeux néméens, célébrés à Argos en l'honneur d'Héra ainsi que les Jeux isthmiques, à Corinthe et dédiés à Poséidon.

Tout comme les jeux actuels, les Jeux Olympiques antiques avaient lieu tous les quatre ans entre juin et août. La période de quatre ans étaient dénommée "Olympiade" et il s’agissait d’une mesure de temps utilisée dans la Grèce antique.

Certaines des disciplines pratiquées pendant les jeux étaient les courses de chars, la lutte, le lancer de javelot ou encore le lancer de disque. Dans la plupart des compétitions les athlètes étaient des hommes et participaient nus, ce qui explique que le public était uniquement masculin.

Les Jeux Olympiques antiques ont été abolis par l'empereur Théodose en 393. Ce n'est qu'en 1896 que les premiers jeux modernes ont été célébrés au stade panathénaïque à Athènes.

Le stade olympique est encore l'endroit où la flamme olympique est allumée avant le début des jeux. Afin de ne pas perdre les traditions, cela est encore fait en utilisant les rayons du soleil.

Que voir à Olympie

  • Site archéologique : la visite du stade d'origine où les compétitions ont eu lieu il y a près de 3000 ans est une expérience incontournable. Dans cette zone, vous pourrez également contempler les vestiges du Temple de Zeus, l’atelier de Phidias, le gymnase où les athlètes se préparaient et bien plus encore.
  • Musée archéologique d'Olympie : ce musée rassemble les vestiges trouvés sur le site archéologique et est considéré comme l'un des meilleurs de Grèce. Les éléments les plus remarquables du musée restent sans doute les vestiges du Temple de Zeus.
  • Musée de l’histoire des Jeux olympiques antiques : oublié par beaucoup, ce musée renferme des objets, des mosaïques et des peintures qui reflètent l'importance des jeux dans la Grèce antique.

Hormis ceux mentionnés ci-dessus, vous pourrez également visiter le Musée des Jeux Olympiques modernes où quelques médailles sont exposées, même si cela n'est pas particulièrement intéressant.

Comment se rendre à Olympie

Olympie est une ville relativement bien desservie avec le reste de la Grèce et il est possible d'arriver d'Athènes de différentes manières:

Voiture

En plus d'être un moyen rapide de s'y rendre depuis Athènes, louer une voiture est une option économique si vous souhaitez visiter librement différents endroits en Grèce. Vous pouvez louer une voiture au meilleur prix en cliquant ici.

Se rendre à Olympie en partant d’Athènes est très simple. Vous pouvez prendre deux routes :

  • Corinthe-Patras-Pyrgos : bien que la distance soit légèrement plus longue, le trajet est plus rapide puisqu’il se fait principalement par autoroute. La distance est d'environ 350 kilomètres et le trajet dure environ trois heures et demie.
  • Corinthe-Tripoli-Arcadie : en descendant l'autoroute vers Tripoli, vous verrez une déviation à "Ancient Olympia", quelques kilomètres avant Tripoli. Cette route est longue d'environ 320 kilomètres et se réalise en cinq heures environ. Bien que la route soit mauvaise, le paysage est plutôt attrayant. Il s'agit de la meilleure option si vous avez déjà visité Epidaure ou Mycènes.

Bus

Les bus réalisant le trajet Athènes - Olympie partent du terminal A (Kifissou 100) à 9h30 et à 12h30. Le trajet dure 5h30.

Pour ne pas être si limité au niveau des horaires, vous pouvez prendre un bus pour Pyrgos, puis un autre pour Olympie, ceux-ci sont très fréquents. Un conseil : mieux vaut acheter les billets de retour à l'avance.